En première et terminale

Introduction

Les élèves s’engageant dans une voie littéraire peuvent suivre l’option de spécialité en première et terminale, en la complétant s’ils le désirent par l’option facultative.

Ceux choisissant les filières S et ES peuvent s’inscrire en option facultative.

OPTION DE SPÉCIALITÉ : CLASSE DE PREMIERE L

Modalités d’accès

Sont prioritaires les élèves ayant suivi l’option en seconde , mais il est également possible de débuter cette option en première (sur lettre de motivation, et dans la mesure des places disponibles).

Programme

L’année de première s’articule autour de la problématique de l’écriture cinématographique. (les différents types de narration, l’adaptation etc…) et continue l’exploration de l’histoire du cinéma de la modernité à nos jours.

Ils complètent aussi les connaissances techniques acquises en seconde et réalisent au cours de l’année un court-métrage en relation avec le travail qu’ils font en théorie.

L’horaire est de 5 heures par semaine.

Activités

Tous les élèves participent à l’opération Lycéens au cinéma (3 films dans l’année) et au festival « Itinérances » à Alès en avril.

Des rencontres ponctuelles sont organisées avec les acteurs du monde du cinéma et de l’audiovisuel (réalisateurs, techniciens).

OPTION DE SPÉCIALITÉ : CLASSE DE TERMINALE L

Modalités d’accès

Les élèves ayant suivi l’option de spécialité en première.

Programme

L’année de terminale s’articule autour de la notion de montage et la partie théorique s’axe principalement sur l’étude de trois films et de qu’ils représentent dans l’histoire du cinéma et de l’esthétique cinématographique.

Année 2012/2013 : Yeelen de Souleiman Cissé, Conte d’été d'Eric Rohmer et To be or not to be de Ernst Lubitsch.

Ils réalisent un court métrage d’une durée de dix minutes qu’ils présenteront au Baccalauréat.

L’épreuve au bac consiste en une épreuve écrite   (nouvelle modalités en cours d’élaboration et validation), avec un coefficient 3 et épreuve orale (analyse de séquence et présentation critique de la réalisation) avec le même coefficient. Soit un coefficient de 6 pour l’option.

Activités

Tous les élèves participent à l’opération Lycéens au cinéma (3 films dans l’année) et au festival de Sarlat en novembre.

Des rencontres ponctuelles sont organisées avec les acteurs du monde du cinéma et de l’audiovisuel (réalisateurs, techniciens).

L'OPTION FACULTATIVE EN PREMIERE

Modalités d’accès

Sont prioritaires les élèves ayant suivi l’option en seconde. Tous les élèves des différentes filières peuvent choisir cette option dans la mesure des places disponibles.

Programme

 L’année de Première option facultative s’articule autour de la thématique « le Cinéma du réel » des origines à nos jours. Ils travaillent particulièrement sur la problématique suivante : Le cinéma du réel est-il le reflet fidèle de la réalité ? et étudient les liens et rapports entre documentaire et fiction.

Ils réalisent un court métrage en lien avec cette thématique. Cette année trois axes possibles leur sont proposés :

  • Portrait
  • «Coup de cœur/coup de gueule »
  • Ma vision du cinéma

L’horaire est de 3 heures par semaine

Activités

Tous les élèves participent à l’opération Lycéens au cinéma (3 films dans l’année) et au festival « Itinérances » à Alès en avril.

Des rencontres ponctuelles sont organisées avec les acteurs du monde du cinéma et de l’audiovisuel (réalisateurs, techniciens).

L'OPTION FACULTATIVE EN TERMINALE

Modalités d’accès

 Les élèves ayant suivi l’option facultative en première

Programme

L’année de terminale option facultative s’articule autour de la notion de Point de vue au cinéma.

Les enseignantes de l’option proposent chaque année une thématique différente permettant l’étude de cette notion ;

Exemples :

  • L’altérité au cinéma
  • La mise en abyme
  • La violence au cinéma

Ils réalisent un court métrage d’une durée de dix minutes qu’ils présenteront au Baccalauréat.

L’horaire est de 4 heures par semaine

Activités

 Tous les élèves participent à l’opération Lycéens au cinéma (3 films dans l’année) et, ont la possibilité de participer au festival de Sarlat en novembre (dans la mesure des places disponibles) ou à celui d’Angers..

Des rencontres ponctuelles sont organisées avec les acteurs du monde du cinéma et de l’audiovisuel (réalisateurs, techniciens).