image_1
japonais21
japonais3
japonais5
japonais8

Débouchés

Poursuivre l’étude du japonais dans le supérieur

  • Etudier le japonais, c’est d’abord enrichir sa culture et son « bagage linguistique ». C’est aussi un « plus » sur un CV, pour les ingénieurs ou encore les commerciaux.
  • Il est possible, après le Bac, de poursuivre l’étude du japonais dans le cadre, par exemple, d’une licence LLCE, d’un LEA anglais-japonais, ou dans bon nombre de grandes écoles, et ce, dans la plupart des grandes villes.
  • Les principaux débouchés se situent dans le tourisme, mais aussi dans la traduction, l’interprétariat ou encore l’enseignement du français au Japon (ou, dans une moindre mesure, l’enseignement du japonais en France, le seul concours de recrutement étant l’agrégation).
  • Principaux établissements proposant une formation approfondie de japonais après le Bac :

INALCO (Institut des Langues et Civilisations Orientales, ex « Langues’O »)

Paris Diderot (Paris 7, LCAO)

Université de Strasbourg (Département d’Etudes japonaises)

Université Lille 3

Université de Technologie de Compiègne

CNED (pour les formations hors cursus)

Autres établissements : rubrique « Où apprendre ? » du site NIPPONGO

  • Blog d’une ancienne élève de japonais au Japon : Mamat in Japan